14 Rue de Paradis, Paris, France

Nos explications sur le fonctionnement d’un sanibroyeur

Le sanibroyeur que l’on appelle aussi broyeur sanitaire est une bonne alternative quand il est impossible d’aménager les toilettes classiques. L’atout principal de ce type de w.-c est qu’il est facile à installer dans tous types d’habitations. Toutefois, son fonctionnement est bien différent des w.-c. conventionnels. Pour en savoir davantage sur le sujet, vous êtes invité à lire attentivement ce qui va suivre.

C’est quoi un sanibroyeur ?

Un sanibroyeur installé par cet artisan plombier Paris 15 est broyeur se raccordant aux w.-c. Il détruit et évacue aisément et plus pratiquement les déchets dans les canalisations, car il réduit en minuscules morceaux les matières organiques. Pour marcher, le sanibroyeur se raccorde à une prise électrique et à des canalisations simples comme celles du lavabo qui sont de faibles diamètres. Son avantage est qu’il contourne facilement certaines problématiques comme l’absence d’évacuation gravitaire, le manque d’espace, l’absence d’arrivée d’eau pour la chasse d’eau, l’absence des eaux usées, l’éloignement de la colonne… C’est donc le bon choix si la configuration du logement rend impossible l’installation de toilettes classiques. On trouve 2 types de sanibroyeurs : compacts (tout-en-un ou monobloc) et adaptables. Les premiers qui sont intégrés ressemblent aux toilettes traditionnelles à la différence de la présence d’un moteur assemblé à la cuvette dès l’usinage. Les seconds se greffent aux toilettes déjà existantes. Indépendants, ils sont posés à l’arrière de la cuvette. Le sanibroyeur compact est plus cher à l’achat en raison de l’électrovanne.

Comment fonctionne un sanibroyeur ?

Esthétiquement parlant, le sanibroyeur n’est pas très différent des w.-c. conventionnels. La différence réside dans l’existence d’un système de moteur électrique qui est enclenché par la chasse d’eau. Son fonctionnement demande donc une alimentation électrique cependant, certains modèles de sanibroyeurs utilisent des piles. Cet équipement broie et évacue les déchets (selles et papier toilette) dans les réseaux d’eaux usées. À noter qu’il n’y a aucun risque de bouchage. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’utiliser de grosses canalisations faisant une dizaine de centimètres. Ce broyeur sanitaire peut utiliser différents types de moteurs : à râpe, à couteaux et à aspiration/pulsion. Ces derniers sont tous capables d’émietter et de désagréger les matières tandis que les turbines centrifuges les broient et les propulsent.

Les réglementations concernant l’usage d’un sanibroyeur

broyeurs sanitaires
Crédit : Twenty20

La pose, l’utilisation et l’entretien d’un sanibroyeur exigent le respect des réglementations en vigueur. C’est fait pour la sécurité des utilisateurs et celle du voisinage. Cet appareil doit avoir une puissance du moteur entre 250 et 600 Watts, il faut qu’il dispose d’une cuvette bactériostatique pour éviter le développement des bactéries, et il doit y avoir un traitement anticalcaire. Notons aussi la présence obligatoire d’abattant détachage antibactérien avec frein de chute. Le sanibroyeur doit avoir une hauteur de refoulement entre 1 et 6 mètres et un diamètre de tuyaux d’évacuation de 22 mm au moins. Mais ce n’est pas tout, il est essentiel aussi de respecter le règlement sanitaire départemental.

%s